Une collectivité au services des usagers, de la ressource en eau et des milieux aquatiques



Effacement du seuil de l’ancienne usine Abeil sur la Rance

Les travaux sur le seuil de l'ancienne usine Abeil à Maurs ont commencé en juin. Une seconde tranche est prévue en fin d’année.

Ce seuil était utilisé pour dériver une partie des eaux de la Rance et alimenter l’usine Abeil installée en rive gauche de la rivière sur la commune de Maurs (15). L’ouvrage générait une chute de 1,5 mètres et s’avérait problématique vis-à-vis de la franchissabilité piscicole.
Le propriétaire, par le biais du SmbRC, a souhaité procéder à l’effacement du seuil (suppression complète de l’obstacle). Des mesures d’accompagnement ont été menées en parallèle :
  • protection en enrochements végétalisés de la RN 122, pour le compte de la DIR Massif Central.
  • travaux de mise en place d’un point d’abreuvement et mise en défens des berges sur la parcelle d’un propriétaire privé en amont de l’ancien seuil.
Les travaux ont commencé le 27 juin 2018 et se sont terminés pour la première tranche le 26 juillet 2018. Une seconde tranche avec notamment la réalisation de plantations et bouturages est prévue en fin d’année 2018.
Les travaux réalisés ont permis de diversifier les écoulements de la rivière Rance et d’offrir des habitats privilégiés pour la truite fario notamment.
 
L’ensemble des travaux, mené sous la maîtrise d’ouvrage déléguée du Syndicat mixte du bassin de la Rance et du Célé et sous la maîtrise d’œuvre d’ECOGEA / FONDASOL, a été conduit par l’entreprise GUINTOLI. Un sous traitant, l’entreprise STE, est intervenu pour la réalisation des travaux sur la ripisylve, les mesures d’accompagnement pour la mise en défens des berges et les ouvrages en génie végétal.
L’ensemble des travaux a été réalisé pour un coût de 148 705 Euro.
Ces travaux ont été financés en quasi intégralité par l’Agence de l’Eau Adour Garonne et l’autre partie a été prise en charge par la DIR Massif Central.

Rivière  Mélanie Fayet   12 novembre 2018