Une collectivité au services des usagers, de la ressource en eau et des milieux aquatiques



Point sur l'assainissement collectif

Depuis la validation du Contrat de rivière en juillet 2014, des diagnostics et travaux ont été effectués sur tout le bassin, ou sont en cours de réalisation. 43 des 101 communes (hors communes nouvelles) du bassin du Célé, possèdent un système d'assainissement collectif qui rejette leurs eaux traitées dans le milieu naturel.

Les travaux sont terminés à Cayrols, Quézac, d'autres sont en cours à Maurs et Saint-Etienne-de-Maurs, Figeac, et enfin, certains vont bientôt voir le jour à Planioles, Cardaillac, Saint-Mamet-la-Salvetat. De plus, des diagnostics sont en cours à Boisset et Calvinet. La commune du Rouget lance également une étude de ce type.

Finalement, concernant les travaux sur les réseaux d'assainissement, 7 collectivités sur les 10 identifiées ont réalisé ou vont réaliser des travaux. Concernant les stations d'épuration, 8 collectivités sur les 12 inscrites dans le Contrat de rivière ont lancé ou réalisé des opérations.

Actuellement, les communes de Cardaillac et de Planioles ont finalisé les démarches administratives et se préparent à la réalisation de travaux de construction de nouveaux ouvrages de traitement des eaux usées.

Un avis technique de la CLE du SAGE a été demandé sur ces 2 projets en septembre/octobre :
  • Un avis favorable a été donné pour Cardaillac, avec comme remarque, que si la station allait améliorer grandement la problématique sur l’amont du Drauzou, l’amélioration du fonctionnement du réseau n’est pas à négliger (eaux parasites).
  • Pour Planioles, un accord sur la demande de dérogation par rapport au SAGE a été accepté. Cela concerne l’implantation d’une partie sur la zone inondable. L’avis a été donné au regard du faible impact envisagé par rapport à cette problématique inondation (peu de surface, dans une zone inondable vaste et peu haute) et au bénéfice que représente la réhabilitation de la station d’épuration de Planioles sur ce petit cours d’eau.
Pour ces communes une station de type filtre planté de roseaux à écoulement horizontal, composée de 2 étages, devrait donc prochainement voir le jour. Ces 2 nouvelles installations permettront un gain de qualité notable, tant sur l'aspect bactériologique que physico-chimique.
En parallèle, des travaux sont actuellement en cours sur le réseau d'assainissement de Maurs et Saint-Etienne-de-Maurs (>110 000 € HT).
Des travaux de suppression de rejets directs sont par ailleurs en cours à Figeac avec des mises en conformité de branchements au réseau d'assainissement par des particuliers (opération groupée) et la réalisation prochaine de travaux de reprise du réseau au droit du lotissement Moussié-Bardet, tout proche du Célé.


Général  Mélanie Fayet   23 octobre 2017