Une collectivité au services des usagers, de la ressource en eau et des milieux aquatiques



L'opération groupée pour le rétablissement de la continuité écologique

L'opération groupée se poursuit : en 2017 des travaux devraient démarrer sur 5 seuils.

L'opération groupée de rétablissement de la continuité écologique permet d’améliorer le fonctionnement des cours d’eau (transit sédimentaire et piscicole) et aide les propriétaires d'ouvrages à percevoir des aides financières, à mutualiser les moyens techniques et financiers et à obtenir une assistance technique.
 
Cette opération se déroule en trois phases :
  • Un état des lieux et un diagnostic des ouvrages,
  • La proposition de scénarios d'aménagement des ouvrages,
  • La définition des projets d'aménagement à partir du scénario retenu par le propriétaire de l'ouvrage.
Actuellement, 17 ouvrages ont été identifiés dans le département du Lot et 12 dans le département du Cantal. Pour plus de 20 d'entre eux, une solution a été proposée : il s'agit soit de l'équipement de l'ouvrage, soit de son effacement en fonction du choix du propriétaire. L'équipement peut consister en la mise en place de passes à poissons, complété d'équipement pour les canoës si nécessaire.
 
Pour la première tranche de travaux, en 2017, 5 seuils sont concernés par les travaux. Des travaux d’effacement auront lieu au seuil de "Longuecoste 2" à Montet-et-Bouxal (ouvrage sans usage), au pont de Gorses, au seuil de Baldy à Bagnac et seront poursuivi à l'étang du Roc de France à Latronquière. En parallèle, des travaux d’équipement en passe à poissons et d’un système de vannage sur le seuil AEP de Martory sur la Ressègue seront lancés.

Rivière  Mélanie Fayet    3 mai 2017