Une collectivité au services des usagers, de la ressource en eau et des milieux aquatiques

Traitement des rejets des agglomérations

Le bassin du Célé est caractérisé par un faible taux d’urbanisation et une faible densité d’habitations qui se traduisent par la prépondérance de l’assainissement non-collectif. En effet, les ouvrages d’assainissement collectif sont présents dans les principales agglomérations du bassin et sont dimensionnées pour de faibles charges (2/3 des stations ont une capacité inférieure à 500 EH). 

 

Coup de projecteur sur les dernières réalisations

Saint-Mamet la Salvetat :

La nouvelle station d'épuration (2 étages de filtres à sable plantés de roseaux suivis de fossés plantés de végétaux) est en cours de réalisation.

Une opération de réhabilitation des branchements non conformes est également en cours.

Planioles :

La nouvelle station d'épuration constituée de 3 filtres à sables plantés de roseaux et d’un dispositif d’infiltration et de dispersion des rejets entre la station et le ruisseau de Planioles est en cours de réalisation.

Cardaillac :

La commune de Cardaillac a également opté pour un filtre à sable planté de roseaux. Les travaux ont démarré en août 2018.

Maurs :

Maurs a réhabilité une partie de sa station d'épuration (lit de séchage des boues et décantation), ainsi qu'une partie de son réseau en 2017.

Quézac :

A Quézac, les travaux de construction de la nouvelle station d’épuration ont été réalisés au cours du premier semestre 2016. Au vu de la charge à traiter et des données topographiques, il a été décidé de mettre un place un système de filtres plantés de roseaux.

Cayrols :

A Cayrols, la collectivité a procédé à la construction d’une nouvelle station en 2016. La situation topographique relativement contrainte et la faible emprise disponible ont conduit à la mise en place d’une station à disques biologiques.

En 2016, la commune de Cayrols a également réalisé des travaux sur son réseau d'assainissement.

Bagnac-sur-Célé :

Troisième agglomération en nombre d’habitants du bassin du Célé, Bagnac a réhabilité son unité de traitement située rive droite du Célé entre 2013 et 2014. La nouvelle unité de traitement par boues activées est située en bord de la N122.

Saint-Antoine :

La commune a inauguré sa nouvelle station d'épuration en 2014. Il s'agit d'un filtre à sable planté de roseaux de 60 Éq./ Hab.

Figeac :

Les travaux de construction de la nouvelle station d’épuration de la ville de Figeac se sont terminés en 2011. Cette nouvelle unité de traitement a une capacité de 17 500 Éq./ Hab. Le procédé de traitement retenu (boues activées, suivi d’une désinfection par Ultra Violets) permet d’atteindre un niveau de rejet compatible avec les usages en aval (baignade, abreuvement du bétail, pêche). Cette station d’épuration « nouvelle génération » traite tous les rejets de l’agglomération par temps sec et ceux correspondant à une pluie de retour hebdomadaire. 

Une opération de réhabilitation des branchements non conformes et des travaux sur le réseau d'assainissement sont en cours.

Les études en cours

Calvinet et Boisset :

En 2016, les communes de Calvinet et Boisset ont initié un diagnostic de leur système d’assainissement.

 

Contactez votre technicienne !

Aurélie ROQUEFEUIL
05 82 65 00 05

Fichiers disponibles en téléchargement

Mémento - Les branchements.pdf
 Assainissement

Célé mémento - Assainissement collectif - Les branchements des particuliers

Poids du fichier : 1 MB
Téléchargé 99 fois


Page précédente : Suivi qualité de l'eau
Page suivante : Assainissement individuel